Rechercher

Consommation de CBD : précautions et contre-indications

Dernière mise à jour : 1 sept.


Le CBD est un actif issu du chanvre connu pour ses bienfaits. En effet, depuis sa découverte et sa légalisation, cette substance est largement utilisée tant sur le plan médical que sur le plan cosmétique. Le CBD compte donc une multitude de produits dérivés qui peuvent être utilisés de différentes manières selon les besoins (huile, résine, capsule, teinture, goutte, spray, poudre, crème, etc.).


Cependant, malgré ses vertus, le CBD ne doit pas être consommé n’importe comment. De ce fait, quelles sont les contre-indications concernant ce sujet ? Est-il possible de prendre du CBD avec d’autres médicaments ? Les enfants sont-ils autorisés à en consommer ?



Les Bienfaits du CBD


Quelles sont les contre-indications liées à la consommation de CBD ?


Les bienfaits du CBD sur l’organisme et sur l’état de santé en général d’un individu sont nombreux. Dans un premier temps, cet actif issu du chanvre est un anti-inflammatoire et un anti-oxydant puissant. Il permet donc d’apaiser les douleurs musculaires ainsi que l’inconfort causé par les règles. De même, c’est un excellent moyen de soulager les problèmes de rougeurs et de démangeaisons de la peau.


Concernant toujours ses bienfaits, la consommation de cannabidiol permet de lutter efficacement contre les stress, l’anxiété et les symptômes de la dépression. Néanmoins, malgré ses bienfaits qui ne sont plus à prouver, la consommation de CBD reste tout de même prohibée pour certaines personnes. C’est notamment le cas :

  • Des personnes qui souffrent de problèmes de psychotiques ou qui ont des antécédents à ce sujet

  • Des personnes qui souffrent de problèmes hépatiques sévères

  • Des individus ayant une insuffisance rénale sévère

  • Des femmes enceintes, quel que soit le stade de leur grossesse

  • Des individus présentant des antécédents de troubles cardiologiques ou de troubles cérébro-vasculaires

  • Des personnes souffrant de problèmes artérielles

Toujours dans ce sens, la consommation de cannabidiol pourrait avoir des impacts négatifs sur les individus souffrant de la maladie de Parkinson en intensifiant les tremblements chez les malades.



Le CBD peut-il interagir avec certains médicaments ?


La prise de CBD peut effectivement être incompatible avec certains traitements et certains médicaments. Pour cause, le cannabidiol risque d’altérer les capacités du foie à décomposer et à synthétiser les composants de ces derniers. Par conséquent, leur assimilation par l’organisme s’en trouve considérablement ralenti.


D’un autre côté, la consommation de CBD est aussi déconseillée pour les individus ayant reçu comme indication de ne pas manger de pamplemousse. Cela est notamment dû au fait que le CBD présente les mêmes effets altérants que ce fruit sur certains médicaments.


Enfin, il est important de noter que le CBD ne provoque généralement des effets secondaires que lorsqu’il est consommé de façon excessive. Ainsi, avant de commencer à en prendre, il est important de consulter un médecin ou de demander conseil à un spécialiste dans le domaine.



Est-il possible de donner du CBD aux enfants ?


D’un point de vue légal, en France, la consommation de CBD ainsi que de ses produits dérivés est strictement interdite aux personnes de moins de 18 ans dans la mesure où cet actif est encore activement associé au chanvre et à ses effets psychotiques. Toutefois, dans d’autres pays, la consommation de cannabis chez les plus jeunes est autorisée si elle a reçu l’aval d’un pédiatre.

0 commentaire